Peut-on réprimer le crime environnemental?

0
8

En plein développement, la traite illicite de la nature est plus lucrative et moins risquée que les activités illégales traditionnelles, rappelait un colloque organisé mardi 15 mars par Thomson-Reuters. Les Etats et les entreprises tardent à lutter contre cette criminalité. Un laxisme auquel commence à répondre organisations internationales et certains pays.

 Lire l’article

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here