L’homme nuit aussi à la biodiversité intraspécifique

0
4

C’est un fait entendu: plus la densité humaine s’élève, plus le nombre d’espèces diminue. Or selon une étude danoise publiée jeudi 29 septembre dans la revue Science, l’homme aurait aussi un impact négatif sur la biodiversité intraspécifique, à savoir la variété génétique au sein des espèces.

 Lire l’article

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here