La face meurtrière de la société de consommation

0
0

Avec 207 morts dans le monde, l’année 2017 a été la plus meurtrière pour les militants environnementaux, selon le rapport publié ce 24 juillet par l’ONG Global Witness. Un grand nombre d’entre eux s’opposaient à des projets miniers, forestiers ou agro-industriels, destinés, in fine, à la fabrication de produits de consommation.

 

 Lire l’article

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here