La Commission déclare que la prolongation de 10 ans du glyphosate est un ‘point de départ’ pour le débat

0
23

Le Collège des commissaires de l’Union européenne estime qu’une prolongation de 10 ans de l’herbicide glyphosate est un bon point de départ pour le débat sur un éventuel renouvellement de la licence du produit chimique. « Sur la base de la note d’information, le Collège s’est accordé pour redémarrer les discussions avec les États membres sur un possible renouvellement de l’autorisation du glyphosate pour 10 ans », a indiqué l’eurodéputé belge Bart Staes. La note d’information provient du Commissaire à la santé Vytenis Andriukaitis. « Le Glyphosate n’est pas un dossier de routine […] 10 ans est un point de départ pour le débat et ensuite, il appartiendra aux États-membres de décider », a déclaré Anca Paduraru, porte-parole pour la Santé, la Sécurité alimentaire et l’Union de l’énergie. La Commission, a-t-elle ajouté, travaillera avec les États-membres pour trouver une solution qui a le plus de soutien et assure la protection de la santé humaine et de l’environnement, tout en étant fondée sur des données scientifiques et légalement justifiable. Les opposants au glyphosate soutiennent que les études réalisées par l’Organisation mondiale de la Santé montrent que la substance est cancérogène ; ils veulent une interdiction totale. Cependant, l’European Crop Protection Association cite la conclusion de l’Autorité européenne de sécurité des aliments selon laquelle le glyphosate n’est pas cancérogène. Elle qualifie d’irréfléchie la proposition de prolongation de 10 ans. « Comment la Commission peut-elle justifier une proposition de 10 ans seulement, maintenant qu’elle a le satisfecit de l’ECHA, alors qu’elle pouvait justifier une proposition de 15 ans il y a 12 mois sans avoir un tel satisfecit ? Ils sont en train de céder à la science Facebook des ONG et des activistes », a déploré le directeur des affaires publiques de l’ECPA, Graeme Taylor.

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here