Des marqueurs génétiques indiquent un potentiel de productivité accru des cultures

0
16

Un projet financé par l’Union européenne, ADAPTAWHEAT, a mis au point des marqueurs moléculaires qui pourraient permettre aux obtenteurs de sélectionner les stocks génétiques les plus productifs et partant, d’améliorer la productivité du blé. Les nouveaux marqueurs ont été élaborés après plusieurs années de recherche sur les gènes qui contrôlent le temps de floraison chez le blé. Le blé est la 3e céréale la plus cultivée après le maïs et le riz, et c’est aussi la source principale de protéine végétale dans l’alimentation humaine. Les résultats du projet pourraient ouvrir la voie à de nouvelles opportunités pour les obtenteurs de blé, et peut-être augmenter le revenu des agriculteurs. Ils pourraient aussi aider à calmer les craintes concernant une population humaine grandissante ; la demande de céréales devrait passer de 2,1 milliards de tonnes actuellement à près de trois milliards de tonnes d’ici 2050. Les marqueurs moléculaires identifiés par le projet pourraient aider les agriculteurs et les décideurs à identifier des opportunités pour améliorer la durabilité et l’efficacité des cultures, contribuant ainsi à garantir la sécurité alimentaire mondiale.

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here