Bienvenue au zoo CRISPR

0
21

L’arrivée de la technique d’édition de gènes CRISPR-Cas9 permet aux scientifiques de modifier les gènes d’organismes très variés avec une précision et une facilité relatives. En effet, note cet article, « rien qu’au cours des deux dernières années, la perspective de singes, mammouths, moustiques et autres aux gènes édités a fait les gros titres, avec les tentatives des scientifiques de mettre en œuvre la technique CRISPR dans des applications aussi variées que l’agriculture, la production de médicaments et le retour d’espèces disparues ». L’article présente en détail des travaux en cours portant sur l’édition de gènes de poules pour qu’elles pondent des œufs hypoallergéniques, la création d’abeilles mellifères et de porcs résistants aux maladies, le retour des mammouths laineux, l’amélioration de la production alimentaire et la modification génétique de moustiques pour empêcher la propagation de maladies comme la dengue ou le paludisme. Malgré le potentiel pour de telles créatures, les responsables de la réglementation cherchent toujours à déterminer comment les traiter, en particulier celles qui sont destinées à l’alimentation ou à être lâchées dans la nature. Eleonore Pauwels, qui étudie la réglementation de la biotechnologie au Wilson Center basé aux États-Unis, déclare que l’utilisation de CRISPR chez les animaux offre aux chercheurs et aux décideurs l’occasion d’impliquer le public dans le débat. Un tel débat, espère-t-elle, aidera à déterminer quelles utilisations de CRISPR seront les plus utiles pour les êtres humains, d’autres espèces et la science – tout en mettant également en relief les limites de la technologie. « Je pense qu’il est très important de faire preuve d’humilité quant au niveau de contrôle que nous avons », soutient-elle. La question pour le zoo CRISPR, ajoute-t-elle, est comment naviguer sur la voie à suivre sans la réaction négative du public qui a marqué la génération précédente de plantes et d’animaux GM. Les scientifiques, poursuit-elle, doivent faire connaître les avantages de leurs travaux. « Si c’est là et que cela peut présenter des avantages », dit-elle, « pensons-y comme quelque chose que nous pouvons digérer et que nous pouvons nous approprier ».

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here