Asie : les invasions de ravageurs et de maladies causées par le climat menacent l’industrie du manioc qui pèse 5 milliards de dollars

0
30

Une nouvelle étude réalisée par le Centre international d’agriculture tropicale (CIAT) met en garde contre des menaces dévastatrices pour le manioc, une denrée de base pour des millions de personnes dans le monde. Des ravageurs et des maladies qui font rapidement leur apparition évoluent dans toute l’Asie du Sud-Est et se dirigent vers l’Indonésie. Le manioc est la troisième source de calories de la région. « Les données dont nous disposons indiquent un impact dévastateur sur la production de manioc de l’Asie du Sud-Est », a indiqué le Dr Kris Wyckhuys, un entomologiste du CIAT. « Il est vital que nous agissions maintenant pour contrôler ces menaces afin de préserver la sécurité alimentaire, le bien-être des agriculteurs et la durabilité à long terme des moyens de subsistance et des industries rurales ». La recherche de l’équipe a montré que certains ravageurs et maladies constituent des problèmes beaucoup plus importants qu’ils ne le pensaient, et se sont propagés plus loin que prévu. L’étude a identifié le changement climatique comme un élément essentiel des invasions de ravageurs et des épidémies. « Ce que nous constatons, c’est que l’intensification des systèmes de culture, la variabilité climatique accrue et les pratiques déficientes en matière de gestion des cultures sont en train d’aggraver aussi bien l’activité d’organisme des apparitions de ravageurs et de maladies que la vulnérabilité des cultures aux nouvelles menaces envahissantes », a déclaré Ignazio Graziosi, chargé de recherche au CIAT spécialisé en Écologie des espèces envahissantes. L’étude demande une gestion intégrée complète des ravageurs, comprenant des options de lutte biologique, en vue de rendre les écosystèmes plus résilients aux invasions d’organismes nuisibles et de maladies.

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here