Anthrax sibérien: les rennes dans le viseur russe

0
8

Après un cas d’anthrax survenu en juillet en Sibérie, les autorités russes veulent employer la manière forte: abattre 250.000 rennes d’élevage, ou bien les parquer plus au sud. Une menace pour le peuple nomade Nenets, dont c’est là le principal moyen de subsistance.

 Lire l’article

lire l'article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here